1. Les actualités scientifiques

1. Les actualités scientifiques

Vous trouverez dans cette rubrique les communications scientifiques de la FDGDON-Réunion.

An Updated Checklist of the Scale Insects from Réunion Island (Indian Ocean)

résumé : Un suivi des cochenilles de La Réunion, a été mené par la FDGDON-Réunion (Fédération Départementale des Groupements de Défense contre les Organismes Nuisibles) au cours des dernières années. Ce suivi permet de mettre à jour la liste des cochenilles présentes dans ce département d’outre-mer. La Réunion est l’île la plus occidentale des îles de l’archipel des Mascareignes dans l’océan Indien. C’est un petit territoire (2512 km2) se situant à 700 km à l’est de Madagascar. L’île a un climat tropical et elle est très montagneuse (point culminant : 3071 mètres). La faune et la flore ont été enrichies par de nombreuses espèces introduites par l’homme. Cependant, l’île compte un nombre élevé d’espèces endémiques espèces.

Télécharger l’article :

PDF - 470.5 ko
An Updated Checklist of the Scale Insects from Réunion Island (Indian Ocean
Suivi des cochenilles de La Réunion

Lâchers de Psyttalia fletcheri (Silvestri) (Braconidae : Opiinae) sur cultures de cucurbitacées à La Réunion

Dans le cadre de notre travail de mise en place de lutte biologique (avec des insectes péî) et notre collaboration dans le projet GAMOUR (Gestion Agroécologique des MOUches des légumes à la Réunion), La FDGDON Réunion a publié un article dans les cahiers agricultures (revue interdisciplinaire sur les recherches agronomiques et le développement rural).

Vous pouvez lire le résumé, télécharger l’article, ou lire l’article sur internet directement ci-dessous :

Résumé

Trois espèces de mouches des légumes (Diptera : Tephritidae), Bactrocera cucurbitae (Coquillet), Dacus demmerezi (Bezzi) et Dacus ciliatus (Loew), sont les principaux ravageurs des cultures de cucurbitace´es a` La Réunion. Leur contrôle, exclusivement basé sur une protection chimique, a montré ses limites. Le projet GAMOUR a pour objectif de promouvoir une gestion agroécologique des mouches des légumes à La Réunion. Dans ce projet, notre objectif est d’étudier la faisabilité de l’utilisation d’un auxiliaire parasitoïde, Psyttalia fletcheri (Silvestri) (Hymenoptera : Braconidae), en tant qu’agent de lutte biologique contre les trois espèces de mouches des cucurbitacées. Des lâchers de P. fletcheri ont été réalisés en 2010 et 2011 sur quatre parcelles de cucurbitacées. De 1 600 à 3 000 parasitoïdes ont été lâchés selon les parcelles. Le parasitisme de P. fletcheri a été suivi sur des échantillons de fruits piqués par les mouches et récoltés sur le terrain. Avant les lâchers, le parasitisme est quasi nul. Après les lâchers, les taux moyens de parasitisme ont augmenté de manière modérée avec un maximum de 16,7 %. Toutefois, sur les parcelles où l’espèce B. cucurbitae est absente, le parasitisme est resté nul malgré les lâchers. Dans une approche coût-efficacité, des lâchers de P. fletcheri ne sont pas suffisants pour gérer les populations de mouches des légumes. En revanche, dans une approche agroécologique, sur des parcelles situées de 0 à 800 m d’altitude (zone où B.cucurbitae est présente), des lâchers inoculatifs permettraient d’augmenter l’abondance des parasitoïdes et de sensibiliser les agriculteurs à l’intérêt de diminuer l’emploi de pesticides.

Lire sur internet

Télécharger l’article

PDF - 227.3 ko
Lâchers de Psyttalia fletcheri (Silvestri) (Braconidae : Opiinae) sur cultures de cucurbitacées àLa Réunion
mouches des légumes, parasitoïdes, agroécologie

Impact du stockage au froid à La Réunion sur la qualité biologique de Trichogramma chilonis ishii (Hymnoptera : Thrichogrammatidae 2011)

Les premiers résultats montrent que les lâchers inondatifs du parasitoïde Trichogramma chilonis Ishii réduisent le niveau d’attaques et permettent une réduction de 50 % des pertes de rendement (Tabone et al., 2002, Goebel et al., 2005, Marquier et al., 2008). Un stockage au froid de T. chilonis, souche Réunionnaise, de 11 semaines a été obtenu tout en préservant leur qualité après le réveil (Do Ti Khanh et al., 2011) Afi-n d’optimiser la logistique des lâchers, la possibilité de conserver au froid les trichogrammes à La Réunion a également été envisagée. Cette étude vise le contrôle de la qualité des trichogrammes stockés et réactivés à La Réunion après un transport entre la France et La Réunion.

PDF - 1.9 Mo
Stockage àfroid Trichogramma

Contrôle Biologique de Tetranychus urticae koch sur fraisier en plein champ à l’île de La Réunion : Bilan de trois années d’expérimentation 2011

L’acarien jaune commun tisserand, Tetranychus urticae, est l’un des principaux ravageurs du fraisier en plein champ à l’île de La Réunion. Les expérimentations conduites de 2007 à 2010 mettent en évidence la faisabilité et l’efficacité d’une lutte biologique basée sur des lâchers de l’acarien prédateur Phytoseiulus persimilis. En 2010, trois lâchers de 12 prédateurs par m² en début de culture ont permis de contrôler la population d’acariens jaunes jusqu’à la récolte. Les facteurs limitant l’efficacité de la lutte biologique sont discutés. Mots-clés : Tetranychus urticae ; Phytoseiulus persimilis ; fraisier ; plein champ ; lutte biologique.

PDF - 74.6 ko
Contrôle biologique Tetranychus sur fraisiers

Controle biologique de Chilo Sacchariphagus bojer à l’île de La Réunion : impact d’un stockage au froid sur l’efficacité au champ du parasitoïde Trichogramma chilonis ishii 2011

Pour une application à grande échelle de la lutte biologique contre le foreur ponctué de la canne à sucre, Chilo sacchariphagus, par le parasitoïde Trichogramma chilonis, il faut la rendre économiquement plus abordable pour les agriculteurs. Pour réduire les coûts de production de l’auxiliaire, un projet est conduit depuis 2008 pour étudier les possibilités d’arrêt de développement chez T. chilonis. Les premiers résultats en laboratoire ont montré qu’un stockage de deux mois au froid n’affecte pas les performances biologiques de T. chilonis. Un essai a été conduit en 2010 afin d’évaluer l’impact d’un tel stockage sur l’efficacité des trichogrammes au terrain. Avec une réduction des dégâts de 30 %, les trichogrammes stockés au froid ont montré une efficacité comparable aux trichogrammes non stockés. Mots-clés : Trichogramma chilonis ; Chilo sacchariphagus ; lutte biologique ; stockage au froid ; lâchers au champ.

PDF - 79 ko
Controle biologique de Chilo Sacchariphagus bojer àl’île de La Réunion

Protection Biologique Intégrée sur rosiers fleurs coupées sous serre à La Réunion 2011

La faisabilité d’une Protection Biologique Intégrée (PBI) sur rosiers fleurs coupées sous serre à l’île de La Réunion est en cours d’évaluation. Sur deux années d’essai, des lâchers de l’acarien prédateur Phytoseiulus persimilis ont contrôlé de manière satisfaisante les populations de l’acarien jaune, Tetranychus urticae. Pour les autres ravageurs, si certains sont bien maîtrisés, des difficultés demeurent pour lutter contre les cochenilles et les thrips. Ces deux ravageurs sont les principaux freins à la réussite de la PBI sur rosiers à la Réunion. Mots clés : Phytoseiulus persimilis, Tetranychus urticae, rosier, PBI.

PDF - 176.8 ko
Protection Biologique Intégrée sur rosiers fleurs coupées sous serre àLa Réunion 2011

Capacité de résistance au froid chez Trichogramma chilonis 2011

Depuis 2000, nous avons réalisé plusieurs études à la Réunion dans le cadre de la lutte biologique contre le foreur de canne à sucre Chilo sacchariphagus (Lepidoptera : Crambidae). Une réduction de 50 % des dégâts par l’utilisation du parasitoïde oophage Trichogramma chilonis (Hymenoptera : Trichogrammatidae), correspondant à des gains financiers de 600 à 1400 euros/ha, a été observée. Avec l’objectif de développer cette "technique" de lutte biologique à grande échelle, il s’agit de réduire le coût des auxiliaires et de la main d’œuvre au champ. Pour cela, le stockage au froid est une étape incontournable. Les premiers résultats obtenus au laboratoire montrent qu’un stockage au froid de Trichogramma chilonis est possible pendant plusieurs mois sur les œufs d’Ephestia kuehniella en préservant une bonne performance physiologique des insectes (86 % d’émergence, fécondité médiane de 85 œufs par femelle, 91 % de survie à 7 jours). Dès cette année, l’efficacité au champ des Trichogrammes stockés sera comparée à celle des non stockés. Si les résultats de laboratoire sont confirmés, la mise en œuvre à grande échelle de cette méthode de lutte biologique sera possible. Mots clés : Trichogramma chilonis, Chilo sacchariphagus, diapause, quiescence, stockage, lutte biologique, canne à sucre.

PDF - 1.6 Mo
resistance au froid Trichogramma

Qualité de l’auxiliaire Trichogramma chilonis, utilisé à La Réunion contre le foreur de la canne à sucre, Chilo sacchariphagus 2011

Trichogramma chilonis est un parasitoïde oophage du foreur ponctué de la canne à sucre. La stratégie de lutte biologique basée sur des lâchers inondatifs de cet auxiliaire est efficace. Pour que cette lutte biologique ne soit pas contraignante à La Réunion, les stocker au froid avant leur utilisation est nécessaire. Nos résultats montrent que les trichogrammes expédiés à La Réunion peuvent être conservés localement durant 7 jours à 15°C sans affecter leur longévité et émergence. Par contre il y aurait un impact négatif sur leur fécondité. Mots clés : T. chilonis, stockage au froid, contrôle de qualité, foreur, lutte biologique.

PDF - 181.9 ko
qualité Trichogramma chilonis

Prise en compte de l’action des fourmis pour les lâchers de trichogrammes (Trichogramma chilonis), dans la lutte contre le foreur de la canne à sucre (Chilo sacchariphagus 2011)

La prédation des œufs du foreur ponctué de la canne à sucre, Chilo sacchariphagus, par les fourmis joue un rôle essentiel dans le contrôle naturel de ce ravageur à La Réunion (Goebel et al., 1999). La stratégie de lutte biologique, basée sur des lâchers du parasitoïde Trichogramma chilonis, prend en compte cette action.

Pour une application à grande échelle de la lutte, il faut simplifier sa mise en œuvre (Goebel et al., 2010). Cela passe par 1) une réduction du nombre de lâchers au champ et 2) la mise au point d’un conditionnement de lâcher biodégradable qui assure une protection efficace contre la prédation par les fourmis.

PDF - 343.8 ko
Fourmis et lachers de trichogrammes

Phytoma n° 642 mars 2011

Depuis 2009, sur l’île de La Réunion, se mène le programme de recherche-développement GAMOUR (Gestion Agroécologique des MOUches des légumes à la Réunion). Associant divers partenaires et suivi par des tech- niciens et chercheurs, il est mené en grandeur réelle dans des exploitations avec des agriculteurs eux aussi partenaires. Il apporte un mode de gestion innovant des mouches nuisibles aux cucurbitacées en face desquelles la lutte insecticide classique devenait inefficace.Les partenaires ont élaboré et mettent en œuvre un paquet technique dit « SP5 » (pour SPPPPP, surveillance, prophylaxie, plantes-pièges, piégeage de masse, prédateurs/parasitoïdes et pratiques agroécologiques). Rapport d’étape.

PDF - 423.8 ko
Gamour

Phytoma n° 642 mars 2011

Sur l’île de La Réunion, un des principaux ravageurs de la canne à sucre est le foreur ponctué (portrait de l’adulte en haut de cette page). Contre cet insecte, la lutte biologique est efficace et plus appropriée que la lutte chimique. Mais, pour que cette lutte biologique soit largement adoptée, elle ne doit pas être trop chère ni contraignante. Or elle consiste à lâcher massivement des trichogrammes sur une courte période alors qu’il s’agit d’organismes vivants, et non de préparations inertes faciles à fabriquer et à stocker avant utilisation… Bonne nouvelle, on peut les stocker quand même, et on sait dans quelles conditions. C’est le fruit d’une recherche effectuée grâce à un financement CAS-DAR du ministère chargé de l’agriculture, aujourd’hui le MAAPRAT.

PDF - 286.8 ko
Foreur ponctué

description de la cochenille du papayer

voici une présentation de la cochenille du papayer

PDF - 875.4 ko
Paracoccus marginatus (description)

Auteurs : Didier Pastou, Janice Minatchy, Victor Duffourc, FDGDON-Réunion, avec la collaboration de la Chambre d’Agriculture, de l’ARMFLHOR, de FARRE Réunion, du CIRAD et du Service de la Protection des Végétaux.

Phytoma n°633 avril 2010

Voici un article sur la Cochenille du papayer qui est apparu dans la revue phytoma (avril 2010 n°633) :

PDF - 1.7 Mo
la cochenille du papayer

Auteurs : J.F. Germains, D. Pastou, J. Minatchy, B. Hostachy

ISSCT 2010 à Vera Cruz

PDF - 173.3 ko
a key pest of sugarcane (460ko)

Auteurs :
F.R. Goebel, E. Roux, M. Marquier, J. Frandon, H. Do Thi Khanh & E. Tabone

ICE 2008

http://www.ice2008.org.za/

PDF - 100.2 ko
Optimising T.C. release rate (100Ko)
Marquier, M. et al.

Référence pour citation :
Marquier, M., C. Clain, E. Tabone, R. Goebel, et E. Roux. 2008. Comparative effectiveness of two release rates of the egg parasitoid Trichogramma chilonis Ishii (Hymenoptera : trichogrammatidae) to control the sugarcane borer in Reunion. Page 417, XXIII International Congress of Entomology, Durban, SA.

ENDURE 2008

http://www.endure-network.eu

PDF - 72.3 ko
Inducing diapause or quiescence in T.c. (72Ko)
Tabone, E. et al

Référence pour citation :
Tabone, E., E. Roux, M. Marquier, H. Do Thi Khanh, C. Clain, et F. R. Goebel. 2008. Optimising biological control of sugarcane stem borer in Reunion Island : inducing diapause or quiescence in Trichogramma chilonis. ENDURE, Diversifying Crop Protection, La Grande Motte, France

CIRA 2008

http://www.afpp.net

PDF - 97.8 ko
Stockage oeuf élevage T.c. (98Ko)
Clain, C. et al.

Clain, C., E. Roux, A. Dubois, R. Goebel, et E. Tabone. 2008. Évaluation du stockage au froid des œufs d’Ephestia küehniella zeller (lepidoptera : pyralidae) pour le parasitisme par Trichogramma chilonis ishii (hymenoptera : trichogrammatidae). Pages 417-426 in 8eme Conférence Internationale sur les Ravageurs en Agriculture. AFPP, Montpellier.

PDF - 228.3 ko
Optimisation des lâchers de T.c. (228Ko)
Marquier, M. et al.

Marquier, M., E. Roux, R. Goebel, et E. Tabone. 2008b. Lutte biologique contre le foreur ponctué de la canne a sucre : réduction de la densité et de la fréquence des lâchers du parasitoïde Trichogramma chilonis Ishii. Pages 427-435 in 8eme Conférence Internationale sur les Ravageurs en Agriculture. AFPP, Montpellier.

PDF - 55.8 ko
Diapause ou quiescence chez T.c. (56Ko)
Tabone, E. et al.

Tabone, E., H. Do Thi Khanh, E. Roux, M. Marquier, C. Boyer, et R. Goebel. 2008. Mise en place d’un programme de rechercheconcernant la résistance au froid du parasitoïde Trichogramma chilonis Ishii. Pages 445-450 in 8eme Conférence Internationale sur les Ravageurs en Agriculture. AFPP, Montpellier.

PDF - 84.1 ko
Phytoseiulus Fraise Réunion (84Ko)
Marquier, M. et V. Arnault

Marquier, M., et V. Arnault. 2008. Evaluation de l’acarien prédateur Phytoseiulus persimilis pour contrôler l’acarien jaune Tetranychus urticae sur fraisiers à l’île de la Réunion. Pages 615-621 in 8eme Conférence Internationale sur les Ravageurs en Agriculture. AFPP, Montpellier

PDF - 94.1 ko
Qualité et lâcher de Fopius sur Manguiers (94 Ko)
Roux, E. et al.

Roux, E., C. Clain, et J. Souvignet. 2008. Longévité et fécondité des femelles de Fopius arisanus, parasitoïde de mouches des fruits, et lâchers en verger de manguiers a la Réunion. Pages 400 - 407 in 8eme Conférence Internationale sur les Ravageurs en Agriculture. AFPP, Montpellier

PDF - 358.2 ko
Lutte biologique

Goebel. 2008. La gestion des bioagresseurs exotiques ou émergents peut s’effectuer en recourant à la lutte biologique classique qui exploite les mécanismes de régulation naturelle des populations.

Mentions légales | Plan du site | Copyright © FDGDON Réunion 2005-2008
Nous remercions nos partenaires